Les lectures oubliées de 2013 : les lectures numériques

Je me rends compte qu’un certain nombre de lectures de cette année n’ont pas eu le droit à une chronique. Alors plutôt que de ne pas en parler, ou d’écrire dans un futur indéterminé une hypothétique chronique, je vais faire de rapides retours de lectures.

Deuxième épisode : les lectures numériques de cette année 2013.

L’Entre-Monde, tome 1, par Charlotte Charpotentre-temps-1-charlotte-charpot.jpg

C’est étrange comme les choses peuvent ne plus paraître très claires un an après une lecture. Je conserve l’impression d’une lecture agréable, invitant à lire le tome 2 (qui est dans ma PAL démesurée). Pourtant en vérifiant sur Livraddict, je n’ai noténoté ce premier tome qu’à 12/20. Il faudra que je reprenne cette histoire d’incarnations multiples car son potentiel continue à m’intéresser et vu que j’avais bien aimé son Rec, Stop and Play, je pense que je n’étais pas de bonnes dispositions quand je l’ai lu.

toxic-2-stephane-desienneToxic, épisodes 2 et 3, par Stéphane Desienne

La série Toxic, mêlant invasion E.T. et survival horror sous fond d’épidémie zombie, j’avais accroché dès le premier épisode. J’avais trouvé la partie SF plus qu’attractive et la partie zombie classique sur le coup, moins avec du recul (et quelques dizaines d’épisodes de Walking Dead à la TV et en BD).

La suite de la série confirmerait-elle mon impression première ?

toxic-3-stephane-desienneElle le fait au-delà de mes espérances. Ces deux épisodes renforcent l’intérêt que l’on porte aux parties où l’on suit les E.T., mention spéciale pour Jave, aux motivations pas toujours très claires. Mais surtout, ce sont les humains qui gagnent en consistance dans ces deux épisodes. On s’attache réellement à eux et leur lutte pour la survie nous tient en haleine.

Les épisodes 4 et 5 m’attendent encore et le final de cette première saison (c’est l’excellente nouvelle : ce n’est que la première saison) devrait paraître sous peu.

Un de mes coups de cœur de l’année 2013 assurément. Une série que je vous conseille de découvrir (le premier épisode est toujours gratuit).

chalk-1-freddy-woetsChalk, épisode 1 : Enfin lâche !, par Freddy Woets

L’histoire d’un rendez-vous manqué je pense. Sur le papier, cette série de fantasy urbaine teintée d’informatique, avec un ton désabusé, avait tout pour me plaire. Mais je ne suis malheureusement pas entré dans ce premier épisode. Je n’ai peut-être encore une fois pas dû choisir le bon moment pour le lire.

Certes, j’ai trouvé l’ensemble intrigant, mais pas suffisamment pour me ruer sur la suite. Les bases restent cependant assez attirantes pour que je sois prêt à donner sa chance à cette série. J’ai pu voir des avis très positifs la concernant, donc je pense que ça vaut la peine de se plonger dans les épisodes suivants. J’ai d’ailleurs par la suite acheté son intégrale, qui m’attend sur ma liseuse. À savoir : ce premier épisode est gratuit, alors tentez le voyage.

brigade-des-loups-1-lilian-peschet.jpgLa Brigade des Loups, épisode 1, par Lilian Peschet

Un pitch original, un style percutant. Le mélange polar/fantastique prend bien. L’univers uchronique se met en place et nous intrigue. Un bon épisode de présentation donc, peut-être trop court du fait d’une narration alternant les points de vue. Il est ainsi difficile de s’attacher aux personnages sur une lecture aussi brève, mais l’hameçon a pris malgré cela. Une série que je vais suivre avec plaisir durant cette nouvelle année de lecture. Le premier épisode est gratuit, les épisodes 2 et 3 sont déjà disponibles. N’hésitez pas à plonger dans les sombres recoins de Budapest.

Voilà pour les quelques lectures numériques dont je n’avais pas encore parlé cette année. Il me restera encore à revenir sur les lectures papiers de 2013 qui n’ont pas eu la chance d’être chroniquées par manque de temps. Pour le moment, j’en profite pour vous souhaiter un bon passage en 2014, que la créativité et l’inspiration guident vos plumes dans les corridors de l’Imaginaire et aiguillent vos découvertes dans les librairies numériques et physiques !

Publicités

Les Nécrophiles Anonymes – Tome 1 : Quadruple Assassinat dans la rue Morgue

Lue depuis quelques temps maintenant, voici enfin ma chronique de cette novella de fantastique contemporain, qui ouvre la série Les Nécrophiles Anonymes, de Cécile Duquenne, publiée par les Editions Voy’el et disponible en numérique chez Bragelonne.

Népomucène, préposé à la Morgue, mène une vie tranquille et nocturne en compagnie de Bob, vampire d’environ 150 ans d’âge. Lorsqu’il manque devenir la cinquième victime d’un mystérieux assassin, son ami de longue date mène l’enquête. L’immortel est certain qu’une autre créature surnaturelle a commis le massacre.
Ainsi commencent les aventures des Nécrophiles anonymes.

Cécile Duquenne, je suis son travail depuis de nombreuses années, mais c’est là le premier de ses textes finalisés que j’aie l’occasion de lire.

Et je me suis régalé avec ce texte court, aux personnages fort bien dépeints et d’une truculence tout à fait savoureuse. Format court oblige, l’action se passe très vite, mais n’empêche pas d’explorer la relation ambiguë entre les deux principaux protagonistes que sont Népomucène et Robert Joachim Charles-Henri de Bruyère, aka Bob.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, et j’ai hâte de les retrouver eux aussi dans le second tome (prévu pour ?). Mention spécial pour Basil, le brocanteur à jambe de bois, plein de surprises. Le personnage d’Edgar, grand spécialiste de l’empaillage, est sympathique mais apporte une touche de vulgarité peut-être dispensable. Quoique sans lui, il n’y aurait pas cette scène de visionnage de Buffy contre les Vampires débouchant sur une révélation… inattendue ! Le clin d’œil à la série est tout à fait dans l’esprit du récit.

Le style est d’une fluidité exemplaire, on dévore cette première aventure avec beaucoup de plaisir. Et bien entendu, le titre n’est pas qu’une simple référence à Poe, sans que l’on soit dans le pastiche pour autant (ce qui me donne envie de me relire quelques unes de ses nouvelles). Ici Bob s’affirme d’emblée comme le pendant de Dupin, dont il partage les impressionnantes capacités d’analyse et de déduction.

Seul (très petit) bémol : Pourquoi faut-il toujours que dans les récits mettant en scène un humain ami avec un vampire, il y ait toujours ce moment où l’humain s’exclame : « Quoi, il n’y a pas que les vampires qui existent ? Mais y a quoi encore ? ». Trop lu/entendu à mon goût. Mais ce n’est qu’un tout petit détail qui n’empêche pas de profiter pleinement de cette première enquête de Népomucène et Bob.

En résumé, c’est donc une très bonne entrée en matière pour cette série fantastique. Le groupe de personnages qui se met en place est attachant, le style d’une fluidité exemplaire. Vivement la suite !

Ma note sur Livraddict : 17/20