Par-delà l’océan

[Numeriklivres, juin 2011]

Nickolah Dothiriel porte un lourd héritage; être le fils de Filhip Dothiriel, le Fléau des Dix Océans, l’un des pirates le plus connu et le plus respecté.

Las des quolibets dont il est la victime, Nickolah finit par accepter le commandement du navire de son père, la Dalvénia, pour partir à la recherche d’un corsaire à la solde du royaume Hyspan.

À ses côtés, des pirates chevronnés, un jeune mousse plein d’entrain, un étranger sorcier vaudou. Effrayé par l’idée d’une mutinerie, inconscient de la magie qui imprègne le monde dans lequel il vit, Nickolah ignore encore jusqu’où le portera son voyage.

Car, par-delà l’océan, c’est un héritage bien plus ancien et bien plus étrange qui attend le jeune capitaine.

L’avis des lecteurs :

Jean-Basile Boutak : Par-delà l’océan a ses forces : c’est un beau récit bien rythmé, qui mêle histoire de pirate et un brin de Fantasy. Les personnages sont attachant et le style est fluide, ce qui ne gâte rien à la lecture.
Par-delà l’océan a quelques faiblesses : Nickolah Dothiriel se sort peut-être un peu trop facilement des traquenards dans lesquels il tombe et les dialogues ne sonnent pas toujours très justes.

Il y a du talent derrière Nicolas B. Wulf, un talent qui se façonne au fil de ses récits et qui nous promet de délicieux textes dans les temps à venir.

Lire la chronique de Jartagnan

Lire la chronique de Marmotte

Lire la chronique de Roshieru, dans Edénia

Lire la chronique d’Iluze [et sa chronique vidéo également]

Lire la chronique d’Aurélien, sur Store Cult

Lire la chronique de Pierrick Messien, dans Le Souffle Numérique

Lire la chronique de Fnacbookeur

Lire la chronique de Cécile Duquenne, sur SFFF 100% VF !

Lire la chronique de Cécile G. Cortes, sur Plumes Sauvages

Lire la chronique du Ch’ti Suisse, sur Travel Notes

À retrouver dès maintenant dans votre librairie favorite :

7Switch (Immatériel) | Emaginaire | ePagine | Feedbooks | Youscribe | Amazon | iTunes | Kobo | FNAC | Bookeen | Google Play Livres

Logo Livraddict

Publicités

Une réflexion sur “Par-delà l’océan

  1. Pingback: Par-delà l’océan : baisse de prix permanente « Les Chroniques de Noghaard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s