Klarg le Troll se présente

Alors qu’en coulisses se finalise le prochain numéro du Codex Poeticus consacré à ce cher Troll, je lui laisse la parole (enfin je reprends son « interview » du 21 février 2006, déjà 7 ans…) pour qu’il se présente à vous. Histoire que vous fassiez déjà un peu connaissance.

Viens mon petit Klargounet, n’ait pas peur les gens ne vont pas te manger, n’oublie pas que c’est toi le troll !

Voilà, installe-toi confortablement devant le clavier. Oui, les touches servent à mettre les lettres (on n’est pas mal barré là quand même…). Tu es prêt à répondre aux questions ? Alors vas-y, lance-toi !!! (je tiens à faire une ultime précision, Klarg ne sait écrire qu’en quasi phonétique, veuillez donc excuser l’incorrection syntaxique de tout ce qui va suivre…)

– Qui suis-je ?
Je mapel Klarg, je sui un troll (sa je sé lékrir) pas trè kourageu… Ma moman me disé toujour : « T’es rien quin sale ramaci de morvedelf ! ». A chak foi sa me rendé trist… Paske moi je lémeu bokou ma moman ! Snif…

– Quel âge ai-je vraiment l’impression d’avoir ?
Moi je voudré toujour resté un bébé troll… Mais moman di toujour en me crian decu : « Soi un troll virille kom ton pair ! ». Mé moi je sé pas ce ke sa veu dir…

– Qui me connaît le mieux ?
Personn ! Jé po enkor dami… Snif…

– Je porte toujours ?
La poiss au zotre.

– La chose la plus importante de ma vie ?
Ma vie (sa je sé lékrir oci paske sé ékri o decu !).

– Ce que je fais toujours ?
Fuire kan jé peur !

– Je suis toujours le plus heureux quand ?
Jé kouru plu vitte ke le monstr !

– Le lundi matin vous pouvez me trouver…
Je kompran pas la kession. Cékoi lundi matin ?

– Mon moyen de transport favori.
La kata poulette de tonton Mufthakh ! Cé maran kan el menvoi en lair ! Hihihihi !

– Mes yeux sont…
Kom deufiantes o mille lieu dune fauss apurin (cé moman ki le di ! El é jenti avec moa ma moman !)

– L’objet que je préfère posséder
Lé dan de mon popa ke jé dan une bours au fon de ma poch. Cé mon seul sous venir de lui…

Merci Klarg pour ce portrait de toi !

Maintenant lâche ce clavier, lâche…

Me### mon doigt !

PAF !!!

Saleté de troll dég…

Hem hem ! Je crois qu’on va s’arrêter là pour aujourd’hui ! Retrouvez très bientôt Klarg pour la première saison de ses aventures !

Quelques nouvelles de Klarg le Troll

Preuve que je suis à l’ouest niveau écriture, je ne me suis même pas réjouis ici de la parution prochaine de La Geste de Klarg le Troll chez le Collectif Hydrae. C’est une longue histoire que celle de cette publication si on y pense bien et je devrais revenir en partie dessus dans l’édito de ce hors-série du Codex Poeticus.

Nouvelle illustratrice à cette occasion. C’est Marine Karmowski (j’adore son style) qui réalise les diverses illustrations qui accompagneront certains des chants de cette première partie de la Geste. Le résultat est excellent pour ce que j’ai pu voir pour le moment et diverses versions sont en chantier (pdf A4, pdf format tablettes, et peut-être epub également). C’est aussi Marine qui va réaliser la maquette et croyez-moi, ça va dépoter dans les chaumières !

Plus d’infos sous peu, mais cette fois-ci c’est la bonne : Klarg va bientôt s’installer dans vos tablettes, liseuses et ordis ! 🙂

Codex Poeticus n°10 : spécial Haïkus

Le sommaire du n°10 du Codex Poeticus est tombé hier.

Ce sera un numéro spécial Haïkus SFFF dans lequel on trouvera quelques unes de mes réalisations (14 si je ne me trompe pas). C’est cool non ?

Le sommaire complet :

David Osmay
Anne Rossi
Bérengère Rousseau
Béryl Asterell
Nicolas B. Wulf
Laurent Vidal
Bernard Weiss
Céline Brenne (son compte Twitter, que je découvre à l’instant, pour d’autres Haïkus SFFF)
Marc Oreggia
Marie-Laure Varoqueaux

Bravo à tous !

Dès que le webzine sort, je vous en reparle.

Poèmes mythologiques

Le voilà le bonus !

J’ai compilé sur Feedbooks (mise en page pas optimisée du coup pour les poèmes, mais large diffusion) les quatorze poèmes remis en ligne tout au long de ce Printemps des Poètes 2012.

J’avoue que c’est aussi un test grandeur nature pour voir si la poésie peut vraiment trouver ses lecteurs en numérique (ou tout simplement à notre époque en fait). Selon les conclusions, il sera temps d’envisager (ou pas) la création d’un recueil plus ambitieux, travaillé à la main grâce aux précieux conseils de mise en page de Jiminy Panoz et Liz Castro.

N’hésitez pas à partager le lien vers le recueil, à le faire connaître, à le chroniquer ici, chez vous ou sur Feedbooks !

Demandez le programme

Idée pour le Printemps des Poètes 2012 du 5 au 18 mars prochain : un poème (re)mis en ligne chaque jour, soit quatorze poèmes en tout. Et si l’inspiration est au rendez-vous, il y aura un inédit dans le lot !

J’ai même choisi une thématique pour ces poèmes : les mythologies. Il y aura essentiellement de la mythologie grecque, mais un petit virage vers l’Égypte est au programme.

Rendez-vous dès lundi pour la (re)découverte de Sanctuaire !

 

Edit : Je viens de voir que le thème de ce Printemps est l’enfance, tant pis pour le thème officiel !

2 #twithaiku en bonus

Deux Twit’haïkus que je n’ai pas proposés pour le concours (limite de 3 participations), tous deux basés sur la même idée de départ.

Le premier :

Les doigts gourds de froid

Fuck le contact est rompu

Sur l’écran tactile

Et le deuxième :

Les doigts gourds de froid

Je ne peux catapulter

Ni même échanger

Notez bien que tous les Twit’haïkus proposés pour le concours sont accessibles sur le Storify de la Cantine numérique rennaise !