Réécriture de La Larme Noire–Semaine 15

Je peux enfin me replonger dans la réécriture de ma série de fantasy sombre et épique (cette réécriture commence à devenir un vrai feuilleton à elle toute seule soit dit en passant, faudrait que je glisse quelques cliffhangers en cours de route…).

Retour donc sur l’épisode 1, une fois de plus (100 fois tu remettras sur le métier tout ça, le sens m’apparait de plus en plus clairement là). Et bam, la première phrase de la honte, une fois passé le prologue. “L’hiver était venu.”. Génial comme entame… Là tu perds déjà la moitié de tes lecteurs qui te cataloguent en “fan du Trône de Fer”. Dire que je ne l’ai toujours pas lu et que je me contente de la série TV… Bref, les hostilités commencent d’entrée !

Ensuite, il sera question de renommer les personnages qui ne l’ont pas encore été. Exit Baldwulf, Brytwin, Hildor et Deorman notamment. J’ai vraiment l’impression qu’une page se tourne pour ce récit. Que j’abandonne réellement une partie de son ossature initiale. Que je déconstruis pour mieux reconstruire ensuite. Yoda dirait “Désécrire ce que tu as écrit tu dois”.

Ainsi soit-il, pour le meilleur, ou pour le pire (mais au moins, dans ce cas, il me restera mes sauvegardes).

Advertisements

4 réflexions sur “Réécriture de La Larme Noire–Semaine 15

  1. Changer les prénoms de ses héros : c’est leur donner une chance de développer un nouveau caractère. Je suis convaincu que le prénom choisi pour ses personnage leur donne une profondeur ou plus d’éclat que s’ils s’appelaient simplement « Truc » ou « Machin ». Bonne recherche pour tes choix définitifs. Ils pèseront dans la balance. Surtout que tu t’es certainement déjà un peu attaché à leur première dénomination…

    • J’en suis également convaincu. Et puis, avec ma volonté de faire avancer le récit d’une façon très différente, il faudra que mes personnages évoluent eux aussi. Rien de tel qu’un changement de nom, pour se démarquer d’autant plus du texte d’origine, avec lequel j’ai bien trop vécu et que je connais trop bien. 😉

      Je pourrais aussi attaquer un tout projet pour mettre en place ces éléments, mais il y a dans La Larme Noire de nombreux passages que j’adore et dont je ne peux me passer. Alors autant conserver une part de l’ossature actuelle et broder de nouveaux développements autour.

  2. C’est pas Tolkien qui a mis 30 ans pour écrire son seigneur des anneaux ? Tu as donc le temps de le travailler ton texte 🙂

    Bon courage !

    • Plutôt une dizaine d’années… Là en 17 ans, j’ai écrit le premier jet d’un one shot. Moins glorieux ! Mais en même temps J.R.R. a passé 20 ans sur le Silmarillion, sans parvenir à l’achever. J’ai encore un peu de marge. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s