Projet LDVELH : jour 4

projetcfParlons un peu des dernières avancées. Il y en a peu en fait, perdu que j’ai pu être en recherchant quels seraient mes outils de travail. Entre un ADVELH hyper prometteur mais qui ne veut pas fonctionner sur mon PC et un Textallion de grande qualité mais avec des personnalisations multiples à mettre en place, la perte de temps est grande. Et le processus créatif reste au point mort.

Alors j’en reviens au bon vieux combo papier/stylo qui m’a toujours mieux réussi pour créer.

Certaines grandes lignes du récit sont déjà en train de se clarifier. La mise en place sera difficile, je ne me le cache pas. J’envisage que le joueur puisse débuter l’histoire de plusieurs façons différentes (potentiellement 9, j’ai l’impression que ça fait beaucoup quand même…). C’est la rédaction de cette première partie qui pour le moment monopolise ma concentration. Et pour être honnête, j’ai écrit… le paragraphe 1 seulement.

L’introduction sera à repenser car en la rédigeant et en me documentant un peu, je me suis rendu compte que la naissance de mon monde de fantasy cybernétique est bien trop proche de celle de Shadowrun. Alors il faut tout reprendre. De toute façon, elle amenait à des incohérences avec les textes que j’ai déjà écrit.

Bref, c’est en route, mais il serait temps d’accélérer le processus de création pure, et cesser de me focaliser sur le futur aspect technique de la réalisation.

Publicités

3 réflexions sur “Projet LDVELH : jour 4

  1. Tu as raison de mettre de côté la technique pour te concentrer sur la créativité. C’est un peu le péché mignon des technolovers de s’embarquer dans le test de pleins de solutions techniques. Le principal pour un créatif reste, et restera, la création :). Bonne chance pour ce travail.

  2. Salut, alors où est-ce que cela en est pour ton histoire ?

    Tu fais bien de ne pas trop d’embêter par les côtés techniques, la mise en forme peut venir plus tard…

    Merci d’avoir essayé Textallion, même si ça n’a pas forcément abouti à quelque chose. C’est vrai que l’installation n’est pas toujours aisée (sauf si on tourne sous Linux), et comme la syntaxe et les fonctionnalités commencent à se stabiliser, il va falloir que je travaille sur la version windows pour la rendre plus facile et agréable à utiliser, c’est dans mes priorités.

    Néanmoins, si tu as accès à un hébergeur web avec au moins php, il est possible de commencer à créer directement une histoire depuis un navigateur (ou depuis un éditeur de texte), vu que la syntaxe est très simple, comme on voit ici : http://cyoa.hostzi.com/

    Pour ma part, j’essaye d’estimer combien de paragraphes l’aventure contiendra (pour avoir les limites), et ensuite je les remplis un peu au hasard, comme on pourrait le faire avec un LDVELH sur une feuille de papier. Et je comble les trous au fur et à mesure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s