All Sinners – Jour 4 – Scène 1

3h00

Finalement, j’ai avancé plus vite que prévu. j’imagine que l’adrénaline me tient. Pour ce que m’a dit le type qui m’a recueilli, je devrais bientôt atteindre un sas de jonction avec les nouveaux égouts. Dire que j’ai même pas pensé à lui demander son nom en fait…

Quand je serai devant la porte du sas, il faudra que je pense à une solution pour ne pas me faire emporter par l’eau qui va se déverser. Avoir une corde c’est génial. Pouvoir l’accrocher, c’est mieux. Les murs vibrent sous la violence du flot qui s’écoule de l’autre côté. De toute façon, tant que je ne vois pas comment se présente la jonction, impossible de me préparer.

3h25

M’y voilà. Porte solide et circulaire en face de moi. Volant d’ouverture que j’ai essayé de faire jouer et qui me semble relativement grippé. Je m’occuperai de ce soucis là une fois certain de pouvoir ouvrir sans prendre de risque. Rien sur le mur pour m’accrocher. Ni anneau, ni barreau. La seule façon de fixer ma corde, c’est au volant de la porte. Avec le risque qu’elle se referme et ne coup mon amarre. Pas folichon comme possibilité. De toute façon, je suis crevé. Je vais piquer un roupillon et voir après. La nuit porte conseil paraît-il.

11h30

C’est bien plus qu’une sieste que je viens de faire. Je panique un moment en voyant que la torche ne s’allume plus. J’ai dû oublier de l’arrêter en m’endormant. Je change les piles dans le noir. Retour de la lumière. Je ne suis pas plus avancé que cette nuit. Je dois me résoudre à m’attacher au volant de la porte du sas. Je vois pas d’autre solution. J’ai 50 mètres de corde. D’après le gus, une fois franchi le sas, je vais devoir faire 40 mètres en apnée avant de trouver une bouche d’égout. C’est qu’intervient mon nouvel ami Semtex. Un premier essai à 500 g. Si ça suffit pas, je passe direct à 1,5 kg. Si j’ai la force de faire un autre essai, et si je suis encore assez vivant. J’attache corde solidement, à la porte et autour de ma taille. Je prépare le pain de plastic, je règle le détonnateur, sans l’enclencher. Quand tout sera mis en route, j’aurais 30 secondes pour m’abriter.

Je réfléchis. Ca veut dire qu’il faudra que je retienne mon souffle pendant minimum 2 minutes avant d’avoir une chance de reprendre de l’air. T’as de l’espoir mon vieux Kieran.

11h45

Fini de tergiverser. Je pèse de tout mon poids, force autant que je peux et le volant tourne sur son axe. Au début avec un grincement strident, puis avec plus de souplesse. Je respire un grand coup. C’est bien un sas et l’eau ne s’engouffre pas pour le moment. Quand la deuxième porte sera ouverte, ce sera une autre paire de manches. Quand je pense à la pression qui va résulter en l’ouvrant, je me demande comment je vais pouvoir passer de l’autre côté.

Quel con.

13h30

Je suis toujours devant la deuxième porte du sas. J’ose pas ouvrir. Si je m’enferme dans le sas, je vais être sonné dès que l’eau va s’infiltrer. Si je laisse ouvert, impossible de plonger dans le courant.

Mais quel con.

14h15

La première batterie du portable m’a lâché, je viens de la remplacer. Même chose pour les piles de la torche. Va falloir me décider parce que le temps passe et dans quelques heures, l’accalmie annoncée par les bulletins météo devrait être une réalité. Et ce sera pas bon pour ma pomme.

 

Contribution pour la TwitterFiction All Sinners, nouveau projet transmedia de Jeff Balek (qu’il qualifie de M.O.R.W.S. pour Multiwriter Online Role-Writing Story, concept qui me plait bien à vrai dire). À suivre du 28 novembre au 2 décembre sur Twitter grâce au hashtag #AllSinners. Mon personnage : Kieran O’Gara, porte-flingue.

Suivez aussi l’intrigue de Jeff Balek (Twitter – Blog), de Michael Roch (Twitter – Blog) et de Jartagnan (TwitterBlog).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s