All Sinners – Épilogue

Épilogue – La confession de Kieran O’Gara

On pourrait croire que j’ai été très mauvais sur ce coup-là. Incapable de protéger le Boss comme il se doit. Le garde du corps incapable d’empêcher un simple accident lors d’une tempête prévue depuis plusieurs jours. Risible. Mais il faut reconnaître que j’avais toutes les raisons de me montrer inefficace.

En réalité, il n’y a jamais eu de client qui devait venir le rejoindre ce soir-là sur la plage. C’était bidon. Un coup monté de toute pièce par son principal rival. Et je trempais dedans jusqu’au cou.

Le but, c’était de profiter de la tempête pour limiter un temps la propagation de la rumeur de la mort du Boss. La faire passer pour un bête accident. Soutenir un gars du rival, infiltré depuis deux ans dans l’Organisation, et qui aurait fait un successeur plausible. Un passage de témoin en douceur et une fusion entre deux des plus puissantes compagnie de l’île sans que personne ne s’en rende compte.

Je devais rappliquer à la Tour juste après avoir accompli mon forfait. Après l’hélico qui n’a pas pu sortir, mon histoire aurait été crédible. Seulement tout ne s’est pas passé comme prévu et j’ai pris un retard incroyable en cours de mission. Du coup, je pense que le fils du Boss aura le temps de lancer les démarches de succession. Sans le soutien de l’homme de confiance de mon défunt patron, mon soutien donc, la taupe n’a aucune chance face au fiston.

Je me prépare au pire. Je serai le suspect numéro 1. Et ce ne sera pas à tort. Il ne faudra pas longtemps pour que la vérité éclate. Alors j’anticipe ce moment. Au moins je peux encore expliquer librement mes motivations.

Le Boss a toujours été bon avec moi. Il m’a sorti de mon caniveau de Yumington, m’a offert un toit, un costume hors de prix et une formation de tueur-protecteur de premier ordre. Pourquoi moi ? Je ne le saurai jamais. Si je le trahis aujourd’hui, c’est parce que ses idéaux ne sont plus les miens. Il préparait un coup de grande envergure, qui aurait livré Yumington aux mains de l’armée. La loi martiale aurait été déclarée, les ponts coupés, l’île isolée.

Je n’ai pas tout compris à la façon dont il comptait s’y prendre car il a toujours fait en sorte que je ne puisse pas disposer de tous les éléments. Juste des bribes de conversation. Suffisamment pour que je comprenne ce qui pourrait advenir en quelques années.

Yumington m’a adopté quand je suis arrivé d’Irlande sans le sou. Ses quartiers lugubres m’ont offert l’anonymat que j’étais venu y chercher. J’aime cette ville et sa dépravation, et il était hors de question de laisser quiconque lui faire du mal pour satisfaire sa propre ambition.

Alors j’ai pris contact avec le principal adversaire du Boss. Un natif de l’île, pas un étranger venu s’implanter ici pour s’enrichir. Il a compris ce qui m’effrayait. Il a monté ce plan pour sauver le futur de la ville. Une lutte dans l’ombre. Un combat auquel je suis habitué.

La tempête nous a fourni un formidable prétexte. Nous nous en sommes saisi pour en finir au plus tôt.

La suite, vous la devinez. Le Boss n’a jamais quitté la plage. Je l’y ai abandonné, les genoux brisés, la langue tranchée. Je l’ai regardé se débattre quand l’eau a commencé à monter, quand le vent l’a traîné sur le sable. J’ai eu un moment de remord. Je suis allé le récupérer, plus mort que vif. Je l’ai emmené dans un entrepôt au-delà des digues. C’est là-bas qu’il a finalement rendu l’âme. Je crois qu’ensuite un objet s’est détaché et m’a assommé. Je suis resté désorienté quelques temps. Mais tout m’est revenu de façon limpide au cours des dernières heures.

Je crains d’ailleurs que l’homme qui m’a tiré des rues inondées ne soit là pour se débarrasser du seul témoin direct de tout ceci.

Alors il fallait que l’on sache. Que l’on sache pourquoi je serai peut-être mort au moment où se dévoileront ces lignes.

Kieran O’Gara
Le 30 novembre 2012

Dernière contribution pour la TwitterFiction All Sinners, nouveau projet transmedia de Jeff Balek (qu’il qualifie de M.O.R.W.S. pour Multiwriter Online Role-Writing Story, concept qui me plait bien à vrai dire). À suivre du 28 novembre au 2 décembre sur Twitter grâce au hashtag #AllSinners. Mon personnage : Kieran O’Gara, porte-flingue.

Suivez aussi l’intrigue de Jeff Balek (Twitter – Blog), de Michael Roch (Twitter – Blog) et de Jartagnan (TwitterBlog).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s