Les Nécrophiles Anonymes – Tome 1 : Quadruple Assassinat dans la rue Morgue

Lue depuis quelques temps maintenant, voici enfin ma chronique de cette novella de fantastique contemporain, qui ouvre la série Les Nécrophiles Anonymes, de Cécile Duquenne, publiée par les Editions Voy’el et disponible en numérique chez Bragelonne.

Népomucène, préposé à la Morgue, mène une vie tranquille et nocturne en compagnie de Bob, vampire d’environ 150 ans d’âge. Lorsqu’il manque devenir la cinquième victime d’un mystérieux assassin, son ami de longue date mène l’enquête. L’immortel est certain qu’une autre créature surnaturelle a commis le massacre.
Ainsi commencent les aventures des Nécrophiles anonymes.

Cécile Duquenne, je suis son travail depuis de nombreuses années, mais c’est là le premier de ses textes finalisés que j’aie l’occasion de lire.

Et je me suis régalé avec ce texte court, aux personnages fort bien dépeints et d’une truculence tout à fait savoureuse. Format court oblige, l’action se passe très vite, mais n’empêche pas d’explorer la relation ambiguë entre les deux principaux protagonistes que sont Népomucène et Robert Joachim Charles-Henri de Bruyère, aka Bob.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, et j’ai hâte de les retrouver eux aussi dans le second tome (prévu pour ?). Mention spécial pour Basil, le brocanteur à jambe de bois, plein de surprises. Le personnage d’Edgar, grand spécialiste de l’empaillage, est sympathique mais apporte une touche de vulgarité peut-être dispensable. Quoique sans lui, il n’y aurait pas cette scène de visionnage de Buffy contre les Vampires débouchant sur une révélation… inattendue ! Le clin d’œil à la série est tout à fait dans l’esprit du récit.

Le style est d’une fluidité exemplaire, on dévore cette première aventure avec beaucoup de plaisir. Et bien entendu, le titre n’est pas qu’une simple référence à Poe, sans que l’on soit dans le pastiche pour autant (ce qui me donne envie de me relire quelques unes de ses nouvelles). Ici Bob s’affirme d’emblée comme le pendant de Dupin, dont il partage les impressionnantes capacités d’analyse et de déduction.

Seul (très petit) bémol : Pourquoi faut-il toujours que dans les récits mettant en scène un humain ami avec un vampire, il y ait toujours ce moment où l’humain s’exclame : « Quoi, il n’y a pas que les vampires qui existent ? Mais y a quoi encore ? ». Trop lu/entendu à mon goût. Mais ce n’est qu’un tout petit détail qui n’empêche pas de profiter pleinement de cette première enquête de Népomucène et Bob.

En résumé, c’est donc une très bonne entrée en matière pour cette série fantastique. Le groupe de personnages qui se met en place est attachant, le style d’une fluidité exemplaire. Vivement la suite !

Ma note sur Livraddict : 17/20

Advertisements

3 réflexions sur “Les Nécrophiles Anonymes – Tome 1 : Quadruple Assassinat dans la rue Morgue

  1. C’est amusant car c’est la prochaine lecture que je dois chroniquer de mon côté.
    Je me suis aussi beaucoup amusée avec, ce qui explique que j’en conserve un excellent souvenir. J’adore le côté loufoque et décalé que Cécile a appliqué à ses personnages. Le pire étant que plus elle va loin, plus ça fonctionne !
    En tout cas, j’ai bien aimé qu’elle torde le cou aux clichés bit-lit / fantasy urbaine trop romancée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s