La Compagnie des Bras Cassés (Episode 3)

Edit : Cet article a été initialement publié le 24 novembre 2005.

La Compagnie des Bras Cassés

Épisode 3 : Où nos héros apprennent que leur vie est en danger

Vers l’Épisode 1…

Un éclair déchira la nuit, zébrant de lumière l’énorme silhouette, pour la rendre encore plus effrayante. Une voix gutturale, semblant provenir d’outre-tombe se fraya un chemin hors des ombres de la capuche rabattue.

— Suivez-moi sans discuter, votre vie en dépend !

Pour ce qui était du « sans discuter », Resei remplissait activement sa part du contrat. Par contre ses compagnons passaient leur temps à pester contre cet odieux kidnapping, tout en suivant, de pas trop loin quand même, cet espèce de troll en manteau. Celui-ci les conduisit simplement dans une auberge à l’autre bout de la ville, et les installa dans une chambre où il réclama le silence d’une voix charriant le tonnerre. Il l’obtint sur l’instant, avec en prime la disparition spontanée de toute carnation sur la peau de ses quatre hôtes. Il tendit le doigt vers l’unique fenêtre de la pièce, alors qu’il étouffait les flammes des bougies, les plongeant dans l’obscurité.

— Regardez dehors.

Ils se pressèrent à la fenêtre, ou plutôt contre, leurs visage grotesques se trouvant déformés par la pression sur le verre, et osèrent tourner leur regard vers la rue. Il y avait sept grandes créatures longilignes aux écailles pourpres qui avançaient en rampant sur les pavés. Elles fouillaient les ténèbres de leurs yeux sans paupières, en quête de quelque chose. Ou de quelqu’un. Qwar écarquilla les paupières. Oui, tu as bien entendu. De quelqu’un ! Il déglutit.

— Qu’est-ce que c’est que ces grands asticots ? demanda Nœil, feignant pitoyablement l’indifférence.

— Ce sont les Zanlugs, les esprits de l’Oeil, serviteurs de Yagdurz le Sorcier.

— Qui ça ? demandèrent en chœur ceux qui le pouvaient.

— Yagdurz, le sorcier qui habite la fameuse tour que vous vous vantiez avoir contemplée il y a peu.

— Ah oui ! Zorglabak ! ne put s’empêcher d’ajouter Qwar. Ils sont vraiment ridicules ces magiciens avec leurs noms de scène différents de leur vrai nom ! Mais que nous veut-il ?

— Vous possédez quelque chose qu’il voudrait voir entre ses mains.

Un nouvel éclair, d’une incroyable violence ponctua cette phrase. Dans la même seconde, sept cris stridents et emplis de rage résonnèrent dans la nuit. Les Zanlugs venaient de comprendre que leurs proies n’étaient pas là où ils les attendaient. Nos héros frissonnèrent d’effroi… pardon, de froid.

— Qu’est-ce que ça peut bien être ? se questionna à voix haute Hoops. Voyons tous nos objets magiques. Moi j’ai les testicules fossiles de Hënük le Troll.

— Ça ne doit pas être ça, remarqua Nœil, dans mon sac j’ai la cuillère buveuse d’âmes Fooddigger, qui a appartenu à Jelrik le cuisinier.

— Mais non. C’est n’importe quoi ! Je suis certain que Zorglabak cherche ma coquille de mailles de Fildhar, renchérit Qwar.

Si on avait pu voir le visage de l’homme au manteau, on aurait pu y lire l’expression la plus abasourdie jamais vue sur les traits d’un être vivant ou mort-vivant. Et les gesticulations fébriles de Resei ne faisaient que l’accentuer.

— Tu as raison, dit Qwar en réponse à son ami muet. Ce ne peut-être que ce puissant objet qui ne quitte jamais ta besace.

— Quel objet ? demanda Hoops.

— La paille de télépathie de Ver’bär le Conteur. Que pourrait-il vouloir d’autre ?

Les cris haineux résonnèrent de nouveau pour accompagner les paroles de Qwar. Les Zanlugs passèrent rapidement dans la rue en hurlant, mi-rampant, mi-courant, et quittèrent le bourg.

Épisode 4

Publicités

7 réflexions sur “La Compagnie des Bras Cassés (Episode 3)

  1. Au moins ! Et encore, ils n’ont pas encore mis la main sur la jambe de bois de Lhong’djonn et autres objets rares…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s