Mème de l’écriture n°21 : Synopsis et Cie

Le mème de l’écriture, saison 2011, ça continue !

Question du jour :

n°21 : Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

meme21.jpg

Tout planifier avant l’écriture, jusqu’à présent je n’ai jamais su le faire. Non pas que l’idée me déplaise, mais je sais bien que je ne parviendrai pas à me tenir à ce planning anticipé. Pour la même raison, je n’ai pour le moment pas écrit un seul récit où un synopsis quasi complet avait été réalisé au préalable.

Par contre, il m’arrive d’écrire des mini-synopsis, rarement détaillés, quand je bloque pendant trop longtemps sur un passage. Souvent, ils correspondent à des demi-chapitres et n’en tracent que les très grandes lignes. Par exemple, pour conclure la Larme Noire, c’est l’écriture d’un court plan de ce que je voulais mettre qui m’a offert un fil rouge tout fin, mais suffisant pour me sortir de l’impasse et reprendre de la vitesse. Une fois ces quelques idées en place, plus rien n’a pu m’arrêter jusqu’au mot FIN.

Certes, ces moments sont rares et la plupart du temps, je pars bille en tête, en m’exposant à la panne sèche en cours d’écriture (et elle est un peu trop fréquente comme vous le savez). Mais parfois, les personnages se montrent coopératifs et me montrent eux-mêmes la voie à suivre pour les guider au travers de leurs aventures. 

Forcément, à chaque fois que je me retrouve face à ma page obstinément blanche en plein milieu d’un récit, vous vous imaginez bien que je me balance du « plus jamais ça », que je me montre plein de bonnes résolutions, prêt à passer autant de temps à rédiger le synopsis, les fiches de personnages, à me documenter et à brainstormer jusqu’à en avoir les neurones qui saignent et me supplient d’abréger leurs souffrances. Et bien sûr, à la première occasion je retombe dans le même piège. L’inspiration est parfois trop forte, et trop fébrile en même temps. La peur de la voir s’échapper est sûrement la cause numéro 1 de mon absence de rigueur en matière de préparation du récit à écrire.

Et de votre côté, synopsis ou pas ?

La photo, elle, elle vient de là. Il paraîtrait que cette route ne finirait pas en cul-de-sac au bout du compte…

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement ! Et encore mieux : la catégorie Mème de l’écriture 2011 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s