Une version en anglais ?

Avant-propos

Un des sujets qui me préoccupent en ce moment est de savoir si oui ou non je vais lancer une annexe de ce blog, annexe qui, comme l’indique le titre, serait en langue anglaise.

Comment ?

Le plus simple, ce sera de profiter de la fonctionnalité multiblog de Dotclear 2. Rien d’autre à installer, thème actuel du blog utilisable quasiment sans modification, simplicité de gestion et d’utilisation puisque je connais déjà bien la bête.

Les autres possibilités consistent en l’ouverture d’un blog sous WordPress (facilité de transposition anglophone des thèmes et plugin, mais je crois que Dotclear s’en tire fort bien en la matière), que ce soit par installation sur ce compte-ci ou en ouvrant un compte sur WordPress.com. Ou encore en passant par Blogger. Ces deux dernières solutions ont l’avantage de la visibilité sur les communautés anglophones.

Pour y mettre quoi ?

Traduction des articles de ce blog, des textes courts, des poèmes si je me sens capables de les traduire. Éventuellement, mais ce n’est pas ma priorité dans l’immédiat, des articles spécifiquement rédigés pour cette annexe. Voire des récits inédits.

Mais j’avoue que l’idée de proposer certains de mes textes à un public anglophone n’est pas pour me déplaire. Restera à sélectionner les textes qui bénéficieront de ce renouveau. Et là, il faut reconnaître que j’aimerais bien offrir cette nouvelle vie aux aventures de Nickolah Dothiriel, à défaut de lui faire vivre des aventures inédites.

Pourquoi tout ceci ?

Vous vous rappelez le concours que j’évoquais il y a peu, et pour lequel je vais effectuer une préparation la meilleure possible ? Eh bien, il se trouve que je vais devoir également me remettre à l’anglais pour valider une certification en langue étrangère réclamée dans le cadre de ce concours. Du coup, il faut que je trouve des activités motivantes pour me réhabituer à parler, raisonner, transposer avec efficacité du français à l’anglais et réciproquement. Retrouver une certaine familiarité avec la langue. Alors pour la maîtrise écrite, quoi de mieux que de tenter de partager mes textes comme je l’ai fait ici, mais dans la langue de Tolkien.

Bien sûr, à côté de ça, il faudra que je bosse aussi la compréhension orale, travailler mon accent totalement horrible (dixit un prof qui m’a fait passer en oral : « un accent comme on utilise dans les soaps anglais pour parodier l’accent du français parlant anglais », bref on se doute qu’il y a de boulot pour que ça ressemble à quelque chose). Et dire que ce n’est qu’une bête certification, sans lien véritable avec le concours à proprement parler… Hum hum. Au moins ce sera l’occasion de m’y remettre vraiment cette fois-ci, pas comme la fois où j’avais créé un « pupitre de traducteur » dans la V1 du blog (le genre de grands projets de l’époque qui n’était resté qu’au stade larvaire).

Si vous avez des suggestions, remarques, recettes de bons gâteaux (euh, c’est quoi le rapport ?) à me transmettre, les commentaires vous attendent !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s