Nom de code : Eveils Mortels

Qu’est-ce qui se cache derrière ce nom de code ? Tout simplement mon prochain projet de roman. Pour l’instant, les idées se mettent en place dans ma tête, comme d’habitude. J’ai déjà le petit cahier dans lequel je vais l’écrire (pas de version numérique directe cette fois-ci, et je vais essayer de m’y tenir au maximum). D’ici peu, je compte ajouter une section spécifique aux Chroniques, l’esprit de ce roman étant très différent de la fantasy touch des lieux. Le temps de me décider pour la forme que prendra cette section, notamment au niveau graphique. A ceux qui se disent « Encore un de ses récits en épisodes dont on ne verra jamais la fin… », je répondrai que ce projet n’a pas pour vocation d’être publié en ligne, je le destine à un concours de romans sur le thème de l’horreur organisé par l’Olibirus Céleste.
Alors pourquoi réserver une section toute neuve à ce projet ? Peut-être parce qu’il s’agit de mon premier réel projet d’écriture. Pas un récit lancé à l’envie comme L’éclat de Miriel Ithil, ou un feuilleton écrit pour le plaisir comme la Saga Dothiriel. Certes ces deux projets sont plus qu’importants à mes yeux. Ils sont fondamentaux, mais n’auront pas été rédigé dans l’idée d’une publication, sauf après une correction monumentale (elle est prévue au moins pour les aventures de Nickolah Dothiriel de toute façon, mais ça viendra en son temps). Là, je vais devoir écrire comme pour un appel à textes format nouvelle, mais sur plus long ! Me dire qu’il va falloir non seulement me faire plaisir en écrivant (c’est de toute façon fondamental), mais dans le même temps ne pas perdre de vue la finalité du projet.
Grosso modo, cela va signifier la nécessité d’un changement de ton dans mes récits et mes lectures pour les douze prochains mois. Je vais essayer de participer à quelques appels à textes relevant plus de l’horreur et du fantastique. Peut-être que cela pourrait justifier l’ouverture d’un nouveau blog, avec cette thématique horrifique. J’aimerais bien avoir votre avis sur le sujet ! 😉 Mais avant ça (j’ai l’impression d’avoir déjà parlé de cette transition… désolé si je radote), il faut que je termine Par-delà l’Océan. Il faut à tout prix boucler un projet pour ouvrir le suivant… c’est en tout cas ce que me dicte la raison !

Publicités

9 réflexions sur “Nom de code : Eveils Mortels

  1. une motivation pour finir Par de là l’Océan : parfois on traîne la patte parce qu’on se dit : je n’ai rien derrière, là oui !
    le genre horrifique m’intéresse moins, mais je suis ravie que tu aies ce projet ambitieux. PS : moi aussi j’adore les carnets et j’en ai un par projet, un pour le journal quotidien, un pour les poèmes, un pour les nouvelles… tu en as choisi un très classe.

    Bon courage dans cette nouvelle aventure et à bientôt pour la suite de Par de là l’Océan, qui somme toute a augmenté ton rythme d’écriture cet été !

  2. Tout à fait ! 😉
    Et puis, au début je m’étais fixé un but de 100 000 caractères pour le 17 septembre (date prévisionnelle de la fin du récit si j’avais un épisode par semaine) est largement atteint. Reste à boucler ce huitième épisode, qui je pense devrait débloquer la situation une fois rédigée. Je rame pas mal (c’est un comble…) sur la façon de le gérer, mais je touche au but a priori. J’ai une transition à terminer, avant de pouvoir lancer la seconde partie de cet épisode, qui est bien inscrite dans ma tête (et que j’aurais peut-être dû commencer par écrire, mais je suis têtu, il faut que je fasse les choses dans l’ordre).

    N’oublie pas que si le genre horrifique te déplait, il restera toujours les anciens textes des Chroniques à lire, à commencer par l’éclat de Miriel Ithil !!!! 😉

  3. Et bien tu m’en diras tant !!!
    Très intéressant ce nouveau projet, encore un beau défi en perspective, je ne peux que t’encourager en toutes amitiés !!!
    Bien à toi et au plaisir de te lire,
    Adû

  4. Yessss ! 🙂
    Bon courage et bonne chance pour ce projet ambitieux, tu es à la hauteur, je pense. Vivement qu’on ai d’autres nouvelles !
    Tu as acheté un cahier moleskine ?

  5. Yep pour le Moleskine ! 🙂
    Je crois qu’ils vont devenir très mes accessoires indispensables pour écrire. Il faut vraiment que j’arrive à m’enlever l’habitude de tout faire directement via un clavier… Je ne me concentre pas suffisamment ainsi (à moins de m’isoler hors de toute connexion au net avec le eee, comme dans une voiture, à la Syven ! 😉 ).
    Alors j’essaie de m’imposer cette discipline et de revenir au bon vieux stylo-papier (sujet déjà évoqué pour Par-delà l’Océan, mais je n’avais pas réussi à m’y tenir).

  6. Aaah! Le foisonnant Baldwulf!
    Le fait de finir une histoire avant d’en entamer une autre (quand on est foisonnant comme toi, justement!!!) t’aidera peut-être à partir avec l’esprit bien dispo et bien clair (avec en plus la sensation du devoir accompli, ce qui ne gâche rien).
    Cet AT de l’Olibrius motive bien des personnes, et surtout des personnes dont j’adorerais voir le nom en lauréat…
    Je vais croiser les doigts pour toi, tu fais évidemment partie de mes favoris. LOL
    Mais au fait…Qu’est-ce qu’ils ont de particulier les cahiers Moleskine? 😯 (outre qu’ils soient cholis à l’oeil)

  7. Je te souhaite bon courage, Bald !
    Et n’oublie pas : fais-nous peur ! 😉

    Même question que Mag (car vous me tentez tous avec vos blocs-notes, ça raviera cher et tendre de ne plus me voir avec des feuilles de brouillon qui traînent…), ils ont quoi ces cahiers moleskine ??

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s