Un apprenti écrivain au jour le jour…

C’est le titre de la nouvelle partie qui vient de voir le jour dans les Chroniques. Pour vous présenter un peu son contenu, livrons-nous à une auto-interview quelque peu introspective, voire carrément narcissique (mais il faut l’être un peu par moment). Je me donne donc la parole !

Baldwulf : De quoi ça va causer dans ce "Un apprenti écrivain au jour le jour" ?
Baldwulf : En cette année 2006, j’ai décidé de sortir encore plus de ma caverne et de me tourner vers l’impitoyable monde de l’édition. Le premier pas vers la lumière du jour avait été amorcé en ouvrant les portes de ce blog. C’était la première fois que je mettais ainsi mon travail à la disposition de tous.

B. : Et quand tu parles de te tourner vers le monde de l’édition, ça veut dire que tu as un manuscrit à leur envoyer là, tout de suite, maintenant ?

B. : Minute papillon (ou plutôt dragonnet). Pour le moment, je commence en proposant nouvelles et poèmes à des appels à textes divers et variés, le but étant de multiplier les participations, avec peut-être une publication dans un fanzine, et surtout d’apprendre.

B. : Apprendre ? Comment ça ?
B. : Certaines réponses sont accompagnées d’une lecture critique de notre texte, présentant les points forts et les points faibles du récit. Le style est décortiqué, le propos aussi. Ainsi, j’espère découvrir quels éléments travailler, et lesquels consolider.

B. : D’accord ! Mais revenons à cette histoire d’appel à textes. Est-ce que tu en as en cours pour le moment ? As-tu déjà eu des réponses ?
B. : Pour l’instant, j’ai encore un texte qui attend un retour. J’ai également reçu deux réponses hier pour des textes envoyés à 5ème Saison, une jeune maison d’édition qui publie tous les trimestres un fanzine appelé Solstice. Double refus pour ma première participation à un appel à textes, dont je reparlerai d’ici peu dans cette nouvelle catégorie. Mais les réponses ont été riches d’enseignements. Plusieurs autres appels en projet également.

B. : Tu me permets de revenir à ma question initiale, car le contenu de cette catégorie reste flou à mes yeux…
B. : Aux miens aussi (rires). Pour le moment, je compte y parler des appels à textes auxquels je participe ou compte participer, des réponses que reçoivent mes envois, mais aussi de ces journées de galères où on voudrait écrire et où rien ne vient, de cette angoisse de la page blanche, tout en n’oubliant pas ces instants de joie où  le résultat visé est atteint et où, l’espace de quelques minutes, on est fier de soi ! Un moyen de faire partager mon écriture au quotidien, mais côté coulisses !

B. : Une dernière question. Pourquoi ce titre ? Pourquoi subitement t’attribuer le titre d’apprenti écrivain ?
B. : Pour une raison toute bête en fait. Je commence à essayer de prendre plus de recul par rapport à mon écriture, à comprendre les mécanismes de la relecture et de la révision de textes. J’ai beaucoup appris sur ces deux étapes centrales de la création littéraire au cours des dernières semaines. Maintenant il reste à mettre tout ceci en application. Je pense que j’ai choisi ce qualificatif
pour cela, parce que j’ai décidé d’apprendre à écrire un récit, et non plus me contenter de m’arrêter à des premiers jets.

Propos recueillis par Baldwulf

Publicités

13 réflexions sur “Un apprenti écrivain au jour le jour…

  1. Une excellente idée cher Baldwulf, que je salue d’autant plus qu’elle me semble des plus constructives, pour toi même, peut être, mais aussi et surtout pour les gens en général. C’est l’expérience qui parle lorsque je dis que, expliquer les processus de disciplines aussi mystérieuses que l’écriture et l’édition, ou l’illustration et son édition, peut permettre d’aider les néophytes à prendre la mesure de toute la difficulté d’exister dans ces mondes là. Je respecte ta démarche, et la foi qui semble t’animer. Il n’est pas usurpé d’utiliser le qualificatif "écrivain" (même apprenti) à ton sujet. Car, selon moi, tu as le talent, c’est une chose, mais aussi, et surtout, la CONVICTION. C’est bien là je crois le principal salut dans des milieux si difficiles à atteindre.

  2. Et bien voilà, tu l’as trouvé ton compromis, je pense sincèrement que c’était la meilleure démarche a adopter!!! Concilier tes écrits et tes états d’âme par rapport au monde de l’édition!!! Car tout est là!!! Et celà t’évites de trop te disperser!!! Bien joué mon ami et saches que tu a tout mon soutien!!!
    Bien à toi Maître Baldwulf!!! Amitiés, Adunaphel

  3.               Vraiment mégalo ce mec, s’interviewer tout seul!         N’importe quoi…    Mais vas-y bon sang mon Bald!!! Montre leur à ces intellos qui c’est le plus fort!!!!    Baldwulf à l’Académie Française!!!     (Pour les lecteurs de StarClub égarés, l’Académie Française ne    se produit pas en prime-time sur TF1)….Avec tous mes vieux de réussite!

  4. Un travail de recul que je fais pas, je doute même de le faire un jour, étant donné que je m’amuse à écrire hé, hé!Sympa! Je vais faire lire ça à fistonne, (un jour, elle a envoyé une nouvelle à un concours d’écriture et ça la travaille toujours un peu d’y fourrer un jour son museau)Tu as raison, si ça te démange, autant que tu te grattes comme on dit!Allez vas-y, lâche-toi et j’espère que ça va fonctionner à merveille!Bises et bonne journée..

  5. j’adore le style de ton interview!!! c’est bien si tu arrive à t’aimer et que c’est réciproque! lol
    ben j’ai hâte de suivre cette catégorie! 😉

  6. extra cette auto-intervieuw :-)Moi je crois en toi et je suis sur qu’un jour proche on pourra acheter tes écris dans toute bonne librairie digne de se nom ;-)En tous cas je tu as tous mon soutiens!Désolé je suis un peu en retard niveau lecture blogienne…bizzzzzzzz et bon week-endsugi la fourmiz

  7. J’espere que tu livreras encore plus que lorsque je t’avais interviewé…comme ça je pourrais puiser en toi pour écrire autre chose que de la mélasse.
    Et j’espere bien acheter un jour tes bouquins…en tout cas, moi j’y crois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s