Le Chasseur de Papillons (Relayer – T2)

Comment résumer cet album ? Kévin, après s’être échappé d’une île-prison, part à la recherche de son père disparu. Il commence par se rendre chez le professeur Drummer, un ancien collaborateur de son père. Celui-ci révèle à Kévin que le seul moyen de le retrouver est de mettre la main sur un papillon très rare, le "lyptosis orangé", mentionné dans la dernière lettre de son père. Mais dans le même le robot maître incontesté de ce monde cherche à rattraper Kévin, dont la mort lui apporterait l’amour de la maîtresse…

Ce court résumé du propos de départ n’est rien à côté du contenu réel de cet album. Le monde décrit par Eric Liberge et dépeint par Vincent Gravé est vaste et fantasmagorique, totalement décalé. Psychédélique et onirique, déjanté et génial, cet univers est un vrai plaisir pour les amoureux de poésie, de rêve, mais aussi de cauchemar… Le récit part dans tous les sens, oscillant constamment entre onirisme et folie pure, soutenu en cela par un graphisme complètement halluciné. On y croise des créatures digne de l’imagination d’un savant fou, des machines étranges, ou encore des êtres mythologiques…

Là, c’est sûr qu’on peut détester ce style de récit où on navigue comme dans un rêve, passant d’un décor à un autre en franchissant un simple voile diaphane… En ce qui me concerne, j’adore !

Et, chose surprenante, ce n’est pas un one-shot comme je le pensais, mais le second tome de la série, le premier étant épuisé et le troisième paru en octobre 2005, aux Editions Carabas comme ce tome-ci. Cependant, les récits seraient relativement indépendants les uns des autres… Une série à découvrir de toute urgence, pour les amateurs de récits décalés, poétiques et oniriques !

Publicités

Une réflexion sur “Le Chasseur de Papillons (Relayer – T2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s