Le Lion, la Sorcière Blanche et l’Armoire Magique (Les Chroniques de Narnia – 2)

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les raids aériens se succèdent sur Londres. Peter, Edmund, Susan et Lucy ont trouvé refuge chez un vieux professeur quelque peu excentrique. Au cours d’une partie de cache-cache, Lucy pénètre dans une armoire. Elle se dissimule parmi les vêtements et, voulant se cacher au plus profond de l’armoire, se retrouve soudain au coeur d’une forêt enneigée. C’est ainsi que Lucy se rend dans le monde de Narnia pour la première fois. Bien sûr, à son retour ses frères et sa soeur ne la croient pas. Mais quand tous qautre mettent les pieds dans ce pays sur lequel la Sorcière Blanche a imposé son joug, ils doivent se rendre à l’évidence : le monde de Narnia existe, et ils ont leur rôle à y jouer…

 Nous voici donc parvenu au deuxième récit (dans l’ordre chronologique des événements) se déroulant en Narnia, le premier écrit par C.S. Lewis.

Le style était déjà des plus agréables, et ces aventures des quatre enfants en Narnia sont beaucoup plus palpitantes que la précédente, qui mettait beaucoup trop de temps à se mettre réellement en place.
La lecture préliminaire du Neveu du Magicien apporte néanmoins beaucoup à ce recit. On y a vu naître ce nouveau monde, et là on le retrouve longtemps après. On est sans cesse à l’affût du moindre détail indiquant quelles évolutions a connues Narnia.
On y rencontre nombre de créatures merveilleuses ou terribles, et on est sans cesse émerveillé par ce monde à la fois original, puisque, parmi les personnages, les Fils et Filles d’Adam, comme on les appelle en Narnia, se comptent sur les doigts d’une main, et classique (magie, créatures fantastiques, animaux doués de la parole…). On se laisse guider par C.S. Lewis (qui nous apostrophe toujours autant pour notre plus grand plaisir), qui se révèle un grand conteur.
Mentions spéciales pour le couple de castors, et pour la variété des créatures composant les alliés de la Sorcière Blanche (notamment Maugrim, le chef de sa police secrète).

Quelques mots supplémentaires, concernant l’adaptation qui sortira sur les écrans le 21 décembre. En lisant le livre, j’ai passé mon temps à me dire :"Comment il va faire le réalisateur pour faire un long métrage avec tout ça ?"… Car le récit est certes agréable, mais il faut avouer qu’arrivé à la moitié de celui-ci sous l’emprise de la magie des lieux, il ne s’est pas passé de quoi alimenter une super-production… Et puis, à voir la bande annonce, on se dit qu’il va y avoir une titanesque bataille. Et les pages défilent, le récit se déroule, mais pas l’ombre d’une armée à l’horizon (enfin si, quand même un peu, mais elle reste plutôt statique)… Et puis il ne reste plus qu’une quinzaine de pages… Et on part enfin au combat ! C.S. Lewis choisit alors de ne pas entrer dans les détails, résumant (dans un style excellent) le déroulement de la bataille. Le cinéma ne le peut pas. Soulagement du lecteur, futur spectateur; car il y a réellement le potentiel nécessaire à une belle épopée, dans les superbes décors naturels des îles de Nouvelle-Zélande, se concluant dans la fureur du combat.

Pause dans la lecture de Narnia désormais, ne voulant pas savoir ce qui se déroulera au-delà des événements dépeints dans le film…

Publicités

4 réflexions sur “Le Lion, la Sorcière Blanche et l’Armoire Magique (Les Chroniques de Narnia – 2)

  1. Je n’ai pas trop le temps de lire depuis quelques temps (je n’ai même pas commencé le dernier Mankell…) aussi j’irai voir le film avant de me lancer dans l’éventuelle lecture de ce bouquin.

    Merci pour ce résumé en tous les cas, ça donne envie c’est sûr !!

  2. Connaissant le goût de la déformation de la firme W D, j’ai personnellement très peur du résultat. Il n’hésiteront pas à déformer pour avoir la trilogie action-humour-romance réclamée par le public. Donc j’ai fait encore plus fort : je n’ai pas lu le livre pour le moment, et si je me décide à voir le film, il faut que je le vois avant d’attaquer la lecture…

  3. Jconfirme, un livre très agréable à lire, très reposant aussi…

    Je pense quand même que j’irai voir le film… histoire de passer un bon moment… Enfin… j’espère…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s