Sur la Piste des Dragons Oubliés

Il y a à peine deux mois je déversais mon fiel sur toute une branche opportuniste de l’édition de livres d’illustrations de fantasy, et notamment sur un ouvrage dont je ne redonnerais pas le titre trompeur ici. Je vous y faisais part de mon désespoir dans la recherche DU Livre d’illustrations sur les dragons…
Et voilà que les éditions Au Bord des Continents, à qui l’on doit déjà de forts beaux ouvrages sur le merveilleux, ont eu la bonne idée de faire paraître ces jours-ci Sur la Piste des Dragons Oubliés, par Elian Black’Mor. Pas le temps de dire ouf, que ma Douce me l’a déjà offert comme cadeau de fête avant l’heure !!! Je ne peux que l’en remercier de tout mon coeur, tant cet ouvrage est ce qu’il m’a été donné de voir de mieux en la matière !
Présenté sous la forme d’un carnet de voyage agrémenté de magnifiques textes, croquis et illustrations, cet ouvrage nous propose de suivre Elian Black’Mor lors de son long périple à travers la Bretagne, l’Ecosse et l’Irlande, à la recherche des dragons oubliés. Et au fil de ce voyage, ce sont les rencontres plus ou moins fugitives avec quelques membres rescapés de ces nobles créatures qui guident la plume et les pas d’Elian Black’Mor.
On est émerveillé au gré de ces escales, de ces moments si brefs, mais si intenses, où l’on côtoie les majestueux titans. On navigue sur les flots d’une réalité chancelante à mesure que leur existence devient une évidence, dérivant petit à petit vers les courants oniriques qui nous mènent jusqu’à la fin de ce récit.
Tous les textes sont sous forme de notes, pourtant il en ressort un aspect de conte dont nous nous sentons un peu acteur. L’illustration est de grande qualité (il suffit d’aller voir ici pour s’en rendre compte, en cliquant sur feuilleter les pages), et contribue à nous faire rêver le temps de ce voyage fantastique. Sa lecture est un réel plaisir de la première à la dernière page.
Le « premier carnet » qui apparaît aux côtés du titre laisse espérer un deuxième carnet, pour mon plus grand bonheur.
En cette période de fêtes de fin d’année, je ne saurais que trop le conseiller à tous les amoureux des beaux livres, de fantastique, de merveilleux et de ces sublimes créatures que sont les dragons, à qui Elian Black’Mor rend ici un grand hommage.
Advertisements

16 réflexions sur “Sur la Piste des Dragons Oubliés

  1. o toi, Perce Oreille, si tu m’entends, déposes cet ouvrage dans mes chaussons à tete de southpark… Parce que vraiment, c’est une merveille. Je suis folle de la colo de cet illustrateur…

  2. aprés une breve rencontre avec elian black’mor je sais que ce carnet aura deux semblables ;et que l’aspect carnet de voyage n’a pu etre poussé a son max parceque ça faisait trop mal au coeur de son éditeur (qui souffre de voir revenir les bouquins qui ont vraiment trop morflés durant le transport!) meme si black’mor aurait voulu destroyer beaucoup plus son ouvrage, genre vrai carnet qui en a vu de toutes les couleurs! le produit fini reste quand meme d’une excellente qualité (pour un prix relativement bas) et les séances de dédicaces permettent de rencontrer un artiste vraiment sympa.
    amicalement Ella.

  3. je suis trop fan de ton site et je pense que je vais acheter ce livre car j’adore tout ce qui touche au dragons,les livres,les dessins,tout,mais bon moi ma grande bébéte adorée ces le loups-garou,et si tu avait une adresse a me passé ca sérait vraiment sympas!           bon a plus
     

  4. forcement un lien vers sur mon site 😉
    j’ai decouvert ce livre par hasard ce w.e., il est vraiment tres tres beau.
    Je le conseille vivement

  5. Ce lvre me tente… et comme je vais bientôt passer une commande sur la F… et bien pourquoi pas. Amitiés et bises à la petite Fée qui a bon goût

  6. Mouais, honnêtement, en le feuilletant à la Fnouc tout à l’heure, je m’attendais à un peu mieux. Surtout après ce billet dithyrambique 🙂

    Il y a effectivement quelques illustrations à faire tomber la machoire (« jaw-dropping », vive l’anglais), mais dans l’ensemble c’est un peu froid, et l’aspect carnet de voyage est une espèce de ficelle plutôt mal utilisée… Bref, un peu déçu.

    Sinon, quelque chose qui va probablement te faire bondir de rage, j’ai vu qu’était sorti un livre Egyptologie, sur le modèle du honni Draconologie. Pas eu le temps de le feuilleter néammoins.

  7. Ne réduisez pas une amitié à néant pour une histoire de dragons.

    Les gens ont droits de ne pas aimez
    mon travail…

    pour le carnet 2, comme je l’ai dit précédemment à Baldwulf,
     » un deuxième carnet pourrait voir le jour dans l’année qui va suivre. »

    Bien à vous élian black’mor 🙂

  8. Superbe carnet de croquis. Pour ma part je le situe un cran au dessus de « Syberia » et « Amerzone » de Benoît Sokal. D’accord avec Baldwulf pour le choix des couleurs. Et bravo à Black’Mor pour ne pas être tombé dans le piège de l’héroic fantasy ou de la facilité de l’époque médievale.

  9. Yooooo j’écume les articles de retard que j’ai toi!^^

    J’ai vu le livre en librairie(qu’il est beauuuuu) mais j’avais pas assez de sous pour me l’acheter(25€) mais parcontre j’ai acheté un petit livre moins cher(15€) « Petit Manuel de dragonologie » (je viens de voir que tu avais parler de celui qui est sorti avant…^^ » » ») Je l’ai pas encore lu…juste feuilleter! J’en perlerais dans mon blog que je l’aurais un peu mieux « étudier »(si j’en ai le courage lol)

    bizzzzz

    sugi la fourmi qui file à l’article suivant^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s