Quelque part entre les ombres (Blacksad T1)

Avec la série Blacksad de Juan Dìaz Canales et Juanjo Guarnido, on entre de plein pied dans le milieu du polar avec pour héros le privé John Blacksad.
C’est une série qui m’avait particulièrement impressionné quand je l’avais feuilletée en librairie. Mais le graphisme ne fait pas tout dans un album.

Dans ce premier tome, Blacksad enquête sur le meurtre d’une actrice, une de ses anciennes amantes, avec qui il a vécu la plus belle période de sa vie. Mais ses investigations dérangent, et bientôt sa propre vie se trouve en danger…

Visuellement, on est à un très haut niveau, avec des personnages à corps humains, mais à visages d’animaux, formidablement conçus, magnifiquement expressifs. Des couleurs ternes et sombres qui nous plongent parfaitement dans cette ambiance que seul un bon vieux polar peut nous apporter. Et le scénario est aussi à la hauteur; avec des seconds rôles parfaits. On est tenu en haleine de la première à la dernière vignette, sans pouvoir fermer l’album, ou même vouloir en lever le nez.

Vous aurez compris que ce premier album m’a fortement enthousiasmé, et que je ne peux que le conseiller à tous les amateurs de polar !
A noter, la sortie récente du troisième tome, Âme Rouge, toujours chez Dargaud, dont vous pouvez d’ores et déjà trouver la chronique chez DR !

Publicités

Une réflexion sur “Quelque part entre les ombres (Blacksad T1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s